Le triangle de Karpman


❉ Bonjour ❉


J'avais envie depuis un moment d'aborder le triangle de Karpman, autrement appelé le triangle dramatique.

Dans la plupart de nos relations, nous jouons un rôle et des jeux psychologiques (la notion vient d'Eric Berne et de l'analyse transactionnelle). Le plus souvent de manière totalement inconsciente. Nous avons trois rôles à notre disposition dans ces jeux, et autant le dire tout de suite : aucun n'est bon (non non non le sauveur ce n'est pas bien non plus!). Ils sont tous les trois source de malaise et de souffrance. Le Persécuteur : il blâme, rabaisse, critique, accuse et pense que les problèmes sont de la faute des autres. Il ressent beaucoup de colère. 😈 Le Sauveur : il sait ce dont les personnes qui l'entourent ont besoin, il est toujours là pour aider (même si on ne lui a rien demandé :))👨‍🚒 La Victime : elle se plaint sans attendre réellement de solutions.😭


Ce schéma est dynamique, et nous pouvons régulièrement changer de rôle (même si nous avons notre porte d'entrée préférée). Ces jeux sont répétitifs et aboutissent souvent au même résultat (avec une impression de déjà-vu).

Il est intéressant de savoir que nous recherchons les autres rôles : une personne qui se plaint tout le temps cherchera un Sauveur, ou/et un Persécuteur ce qui lui permettra de valider ses croyances : "je tombe toujours sur des gens qui ne sont pas bons pour moi" "personne ne peut m'aider".. Un Persécuteur va chercher sa Victime, il peut valider des croyances comme "ce sont tous des incapables" Le Sauveur va également chercher sa Victime : "heureusement que je suis là pour aider" "qu'est ce qu'ils feraient sans moi", et s'il n'a pas la reconnaissance escomptée de la part de la victime il peut passer en Persécuteur : "avec tout ce que j'ai fait pour toi tu n'es même pas capable de me remercier!?" Ce sont des exemples pour vous montrer que nous pouvons passer de l'un à l'autre rôle et qu'ils nous apportent des effets "positifs" dans le sens où ils comblent un besoin et apportent de la reconnaissance. Sauf qu'ils le font de façon négative et moralement fatigante.

Dans l'image vous avez quelques questions qui vous aideront à vous sortir du triangle dramatique. Il y a d'autres façons de s'en sortir. Tout d'abord en prendre conscience pour pouvoir se retirer du jeu. Nous pouvons également jouer le même rôle que la personne en face de soi, nous devenons compétitif plutôt que complémentaire en faisant passer le message : "cherche ailleurs ton partenaire de jeu".

Voilà c'est une notion que j'aborde souvent lors des séances de coaching, et notamment le Sauveur avec les praticiens débutants. C'est un thème qui est exploré dans le module Posture de l'accompagnement Oser se Lancer.


Bonne journée ☀️



Pour toi aussi Oser se Lancer au quotidien, télécharge le Kit Hypnosafe, le kit indispensable pour les débutants qui veulent devenir courageux et dépasser leurs peurs ICI


131093410_1526902007698188_1297588568043

Bonjour et merci pour votre visite !

Ici vous pourrez lire les différents articles qui concernent le podcast Oser se lancer, que je coanime avec Julie Guichard, ainsi que les news du programme Oser se lancer. 

Merci pour la visite ! 

Anna 

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest