Quand j'ai réussi à échouer avant d'avoir commencé ...

Aujourd'hui j'ai fait du grandiose. J'ai réussi à échouer avant d'avoir fait ce que je devais faire. Comment j'ai pu créer ça? C'est tout simple, je t'explique :



Sois parfaite


Je dois intervenir ce soir (20/09/2021) sur Network, la plateforme des praticien de hypnose de l'Arche. Je vais parler de la légitimité, et du syndrome de l'imposteur. Et ça pendant 4 lives, un par mois jusqu'à décembre.


Bon évidemment, j'incarne assez bien le sujet vu que je suis en plein dedans. Je sais que ça fait des années que je vis ça. Pendant 5 ans j'ai procrastiné mon installation en cabinet, pendant 3 ans j'ai procrastiné la fac de psycho. Pendant mes 3 ans comme formatrice je me demandais à chaque session ce que je faisais là et je me mettais une pression de fou.

Bref le syndrome de l'imposteur je connais bien.


Pour l'intervention sur Network, je me suis dit 1000 fois "Mais j'ai rien à faire là-bas",

"j'y connais rien",

"qui suis-je pour aller parler de trucs devant d'autres personnes",

"je vais me ramasser",

"je suis nulle"....et autres phrases sympathiques et motivantes.


Encore ce matin je me disais "tu te casses une jambe, tu restes sous ta couette toute la journée jusqu'à demain ça va le faire"



gif



Comme il était hors de question de se dégonfler, j'ai décidé de maitriser le truc et de bosser à fond mon intervention. Tu me vois venir? Ouais je suis rentrée tranquillement, en toute détente, dans du perfectionnisme.

Il fallait que ce soit parfait, différent des autres webinaires, drôle, sympa, intelligent, élégant, pas chiant, qu'on apprenne des trucs... bref il fallait que ce soit tout et son contraire.


Donc je décide de faire des jeux de rôle, des exercices, des trucs funs destinés à créer des prises de conscience...Et d'utiliser un tableau blanc collaboratif pendant le live (pour info c'est un site internet qui représente un tableau blanc sur lequel chaque personne peut inscrire des choses). Le truc pas du tout adapté au dessus de 20-25 personnes...

Et moi dans ma tête c'était trop stylé parce qu'on allait être 20 maximum au live. Ben ouais : syndrome de l'imposteur donc : "personne ne va vouloir venir, tout le monde s'en fout, personne me connait, de toutes façons j'ai rien à dire et ils le savent" (ouais je lis dans les esprits aussi).


gif


Prise de conscience :

Donc je crée mon live, je fais mes slides, mes exercices, patin couffin. Et je demande de l'aide à mes copains hypnos dans le groupe du Révélateur de Jean- Pierre Chaudot. J'ai besoin de tester le truc avant de le faire en vrai le lundi. Donc le dimanche on se cale un zoom de 2h, pour que je m'entraine sur eux, et qu'ils me fassent leurs retours.

Bon, pas mal de réglages à faire, mais le plus important de tous : "ton tableau blanc c'est absolument pas adapté pour les 100-150 personnes personnes que tu vas avoir" DE QUOI???? !!!!


gif

- J'ai mal entendu les copains, combien??

- bah ouais, c'est Network meuf"


Ma tête : "mais c'était pas du tout ça le plan ! On s'était dit 20-25 personnes, pas 100!"


Passé le coup de panique, je réalise qu'en effet, j'ai plongé à fond dans mes doutes et que je n'ai pas du tout pris la mesure du live. Donc j'ai créé des exercices inadaptés.

Qu'à cela ne tienne, on réadapte. Sur les conseils du groupe je décide d'abandonner l'idée du tableau blanc. Ca me demande de lutter contre mon biais d'engagement : j'avais décidé de faire ça, je trouvais ça stylé. En plus j'avais déjà fait envoyer un mail par Network aux participants pour qu'ils apprennent à se servir du tableau dans la semaine....

Je crois qu'on est nombreux à connaitre ce sentiment : je sais que je ne fais pas le bon choix, mais c'est vraiment compliqué de faire un autre choix parce que je me suis déjà engagée. J'ai comme l'impression d'être bloquée. Difficile de faire marche arrière, mais mieux vaut ça que de s'obstiner dans cette voie.


Et le lendemain je reçois la confirmation que j'ai fait le bon choix, Network me transfère un mail d'une praticienne qui trouve le tableau bien trop compliqué et qui est "légèrement" agacée de devoir l'utiliser.


Ne reste plus qu'à m'excuser auprès de ceux qui ont pris le temps de le faire pendant la semaine, alors que ce ne sera pas utilisé. Et franchement j'ai un bon gros sentiment de honte. Mais bon, il faut faire face. Et quoi de mieux pour faire face que poser tout ça sur un article? 😉



Ce que j'en ai appris


Que j'étais encore bien bien dans mes fonctionnements d'imposteur. Et que ça pouvait me jouer des tours là où je ne l'attendais pas. Pour moi, c'était évident qu'il n'y aurait personne à ce live. Qu'on allait faire ça en petit comité. Cela va me permettre de garder un œil dessus. Je note aussi que même en étant dans ces fonctionnements, je suis dans l'action, et ça c'est l'essentiel !


De plus, comme j'avais déjà échoué avant d'avoir commencé, ça m'a enlevé pas mal de pression.


J'ai aussi appris que finalement, ne pas croire en moi cela m'a permis de bosser, de m'entrainer avant sur d'autres praticiens qui ont donc pu me faire un super retour. Et qu'en n'étant pas trop sûre de moi j'avais pu les écouter et ne pas rester obtuse. Et donc m'adapter.


Comme quoi, ne pas être très sûre de soi, avec un léger syndrome de l'imposteur; ça a pas mal d'avantages :)


Spoil : ça s'est très bien passé, le tableau blanc a été mis à la poubelle et on était environ 70 :)


Pour toi aussi Oser se Lancer en hypnose, télécharge le Kit Hypnosafe, le kit indispensable pour les débutants qui veulent devenir courageux, dépasser leurs peurs, et commencer à pratiquer de façon fun ICI

131093410_1526902007698188_1297588568043

Bonjour et merci pour votre visite !

Ici vous pourrez lire les différents articles qui concernent le podcast Oser se lancer, que je coanime avec Julie Guichard, ainsi que les news du programme Oser se lancer. 

Merci pour la visite ! 

Anna 

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest